Organisez un voyage inoubliable sur l'île de Madagascar

Un voyage à Madagascar doit être programmé en fonction de la saison tout comme la partie du pays que l'on souhaite visiter. Il faut en effet savoir que le temps change considérablement.

Quand Madagascar vous révèle ses 1001 trésors

Les pluies sont très abondantes de décembre à avril dans le nord tandis que le climat du sud est de type subdésertique. La côte est se visite en septembre, octobre et novembre, le cas échéant vous risquez de subir des cyclones.

C'est l'une des raisons pour lesquelles il est important de se renseigner auprès d'un opérateur ayant une excellente connaissance de Madagascar pour programmer son séjour.

Une nature extraordinaire



Mille raisons peuvent motiver des vacances à Madagascar.

L'extraordinaire richesse naturelle de l'île en est la première. Désormais, Madagascar est recouverte de zones protégées qui sauvegardent animaux et flore.

Certaines réserves réservent leur accès aux chercheurs, d'autres ont été classées au patrimoine mondial de l'Unesco comme le massif de Marojejy, le parc national de l'Andringritra... La plupart de ces espaces peuvent être parcourus en famille.

Les visiteurs épris d'aventure préfèrent généralement les treks, pourquoi pas dans les canyons de l'Isalo, royaume des crocodiles. Des forêts de tamariniers aux sommets volcaniques, Madagascar propose une multitude d'activités de plein-air : canoë-kayak, parapente, mais encore, côté mer, le windsurf dans la baie de Diego Suarez, la plongée sous-marine sur la côte ouest et la pêche sportive.

Dans la partie occidentale de l'Océan indien, Madagascar est souvent surnommée "le huitième continent". A elle seule, l'île concentre une prodigieuse palette de paysages sur un territoire de 1580 km de long pour 500 de large occupé aux deux tiers par des plateaux et montagnes.

L'île de Madagascar décline les récifs coraliens, la savane, le bush épineux et les sommets volcaniques. Madagascar a ouvert les portes au tourisme en 1984.

Cette activité a connu une croissance très rapide et les hôtels ont fleuri de toutes parts. Cela dit, on peut tout à fait sortir des sentiers battus, en optant pour un tourisme responsable.

Des projets se sont concrétisés dans un esprit de solidarité, à l'image de la réserve de Vohibola et l'Amparaneta Village Camp sur la presqu'île de Belo. Grande attraction de Madagascar en période estivale, la rencontre avec les baleines à bosse autour de l'île Sainte-Marie fait aussi l'objet d'un programme de préservation de ces mammifères marins.